แจกเครดิตฟรี100 ไม่ต้องฝาก2561_ผลบอลสดสำรอง_sbobetฟรีเครดิต199

Mathilde Bourgeois

  • Dirigé par Myriam Dubé
  • Thème du projet de mémoire : L'intervention socio-judiciaire en violence conjugale
  • Objectif général : Analyser des pratiques d'interventions socio-judiciaires effectuées avec des femmes victimes de violence conjugale au cours de leur trajectoire de services
  • Objectifs spécifiques :
  • ???Décrire les interventions socio-judiciaires auxquelles elles ont participé
  • Comprendre leurs besoins, leurs attentes ainsi que leur satisfaction en regard de ces interventions à partir de leur point de vue
  • Explorer le travail de concertation des intervenantes offrant ces services avec les autres ressources impliquées dans les dossiers de violence conjugale
  • Contexte du projet de mémoire : Les objectifs visés dans ce projet de mémoire s’inscrivent dans le développement en cours d’une recherche participative effectuée en partenariat avec l’organisme C?té Cour. Cet organisme montréalais a comme mission d’?accompagner les victimes à travers le processus judiciaire en leur offrant une aide clinique et en les informant de leurs droits, et collaborer avec le milieu judiciaire en transmettant aux procureurs de la poursuite dans chaque situation une recommandation sur les mesures à privilégier en fonction des particularités de la situation ? (TrajetVi, 2018). Fondé en 1980, il assure aux victimes de violence un soutien psychosocial ou leurs récits seront accueillis en toute confidentialité, tout en recevant les informations nécessaires à la compréhension des démarches judiciaires.          C?té Cour est à ce jour le seul service offrant à la fois une intervention psychosociale spécialisée en violence conjugale dans un cadre judiciaire, tout en étant affilié au CSSS (maintenant CIUSSS du Centre-sud-de-l’?le-de-Montréal) (Poupart, 2012). La description de la criminologue clinicienne Lise Poupart permet de constater que les intervenantes appliquent dans leur pratique une collaboration étroite avec les procureur-e-s et favorise la participation éclairée des victimes dans les prises de décisions judiciaires. Cette collaboration est par ailleurs essentielle à la coordination des services.
  • Méthodologie envisagée pour le projet de mémoire : Ce projet de nature exploratoire empruntera une méthodologie qualitative d’approche phénoménologique. Nous comptons ainsi rencontrer, d’une part, des intervenantes de l’organisme qui nous partageront en groupe leur expérience d’intervention ainsi que, d’autre part, à l’intérieur d’entrevues individuelles, des femmes qui bénéficient de ces interventions.

Mathilde Bourgeois

เล่นเกมฟรี